Votre navigateur est dépassé!

Veuillez mettre à jour votre navigateur. mettre à jour

×

Concours 2016

Programme Fondation de Famille Sandoz – Monique de Meuron pour la relève universitaire
Concours 2016 - Sciences expérimentales

Communiqué de presse - Succès du candidat de l’Université de Lausanne

Dans le cadre de son programme pour la relève universitaire, la Fondation de Famille Sandoz a mis au concours en janvier 2016 un poste de professeur assistant en sciences expérimentales. Dans sa séance de décembre 2015, le Conseil de la Fondation a retenu la candidature de Mme Julia Santiago Cuellar, professeure assistante en prétitularisation conditionnelle au Département de biologie moléculaire végétale de l’Université de Lausanne depuis le 1er août 2016. Ingénieur agronome de l’Université de Valence (Espagne), elle a passé son master en biologie à l’Université de Nottingham et son doctorat aux universités de Valence et de Grenoble. Elle a travaillé au Max Planck Institut de Tübingen. Après un passage à l’Université de Genève, elle a obtenu un programme Ambizione du Fonds national. Elle a publié des articles dans les meilleurs périodiques. En plus de ses qualités de chercheuse, Mme Julia Santiago Cuellar est très impliquée dans l’enseignement. Elle compte développer à l’UNIL un programme de recherche sur les mécanismes régulant le remodelage et la modification de la paroi cellulaire, visant à comprendre comment la plante communique avec l’environnement extérieur via la membrane cellulaire et, à terme, à permettre de sélectionner les plantes capables de résister aux stress environnementaux comme la sécheresse ou diverses infections pathogènes.

Le soutien de la Fondation de Famille Sandoz comprend le salaire de la lauréate et d’un assistant diplômé pour une durée de deux ans, renouvelable deux fois pour une année, soit au total quatre ans. A cela s’ajoute un crédit d’installation. Le programme de la Fondation a été créé en 1999 à l’initiative de Monique de Meuron, membre de la famille Landolt-Sandoz. Depuis cette date, 19 chercheurs en ont bénéficié. La majorité d’entre eux sont aujourd’hui professeurs dans une université de Suisse romande ou à l’EPFL, soit un très haut pourcentage de réussite et la preuve de l’efficacité du programme.

 

Doublement du programme dès 2016

Forte de ce succès, la Fondation de Famille Sandoz a décidé qu’à partir de 2016, le nombre de chercheurs soutenus chaque année par elle serait doublé. Un concours visant le recrutement en 2017 de deux chercheurs, l’un en sciences humaines, le second en sciences expérimentales, a été lancé le 1er janvier 2017. Dès 2020, ce ne seront pas moins de huit professeurs assistants par an qui bénéficieront du soutien de la Fondation, à raison de quatre postes en sciences humaines et de quatre postes en sciences expérimentales.

Pour de plus amples informations : prof. Pierre Ducrey, délégué de la Fondation de Famille Sandoz au programme pour la relève universitaire,mail Pierre.Ducrey@unil.ch,                     tél. 079 606 14 01.